Lorsque vous devez choisir votre nom de domaine, les choix ne manquent pas. Vous voulez qu’il fasse mouche, qu’il vous offre le meilleur référencement sur Google et soit partie intégrante de votre communication ? Mais vous demandez comment trouver et choisir un nom de domaine efficace et percutant.

comment choisir son nom de domaine ?

Qu’est-ce qu’un nom de domaine ? (Définition)

C’est la manière la plus simple de se rendre sur un site. Lorsque vous utilisez un GPS, plutôt que d’indiquer la latitude et longitude de votre destination, vous y entrez l’adresse physique de votre destination. Sur le web, plutôt que d’indiquer une suite de chiffres inintelligibles du type 109.74.612.3 (adresse IP), vous indiquez un nom comme www.ebeniste-bruxelles.com, qui est un nom de domaine.

Il joue un rôle important pour le référencement naturel de votre site web. C’est bien sûr l’adresse où vos visiteurs vous trouveront, mais c’est aussi un critère important qui impactera votre visibilité sur Google et les autres moteurs de recherche. Alors que, plus que jamais, le choix des noms de domaines est immense, il existe de grandes règles que vous devriez suivre pour obtenir le meilleur résultat.

Vous voulez discuter de votre nom et optimiser votre référencement ?

Votre check-list pour choisir un nom de domaine efficace :

  1. Quel est votre mot-clé principal
  2. Choisissez un .com ou .pays
  3. En quoi êtes-vous unique ?
  4. Votre nom de domaine est-il facile à taper ?
  5. Êtes-vous mémorable ?
  6. Restez bref !
  7. Que faites-vous exactement ?
  8. Construisez votre marque
  9. Ne succombez pas trop vite aux modes
  10. Évitez un nom au goût du jour
  11. Des outils pour vous aider dans votre choix

1. Quel est votre mot-clé principal ?

Avant toute chose, prenez le temps de faire un petit brainstorming. De préférence en équipe, mettez sur papier toutes les idées qui vous passent par la tête, sans aucune retenue. Écrivez même les idées les plus farfelues. Ensuite, réduisez votre liste à quelques mots qui vous semblent plus percutants.

Ces mots devraient définir ce que vous faites. Assemblez ces mots et voyez lesquels apportent le plus de signification. Lesquelles sonnent bien ensemble ?

Cet exercice n’est pas nécessairement facile à réaliser à priori mais il peut aussi être pris comme un jeu. C’est alors qu’il est le plus porteur.

Prenons un exemple. Vous ouvrez une plateforme rassemblant des thérapeutes et psychologues de votre région ? Vous pourriez y reprendre le nom de votre principale ville et des mots comme psy, vie, liberté…
Vous finiriez avec des noms de domaine comme psyliege.com, therapie-liberte.be, bruxelles-vie.com.

2. Choisissez un .com ou .pays

Le plus intéressant est généralement d’avoir un nom de domaine en .com. Parce que les gens ont tendance, par défaut, à taper un nom .com. Ils ont aussi tendance à accorder plus d’autorité à un nom .com.

C’est ce que je voulais pour ce site, mais decoeur.com était indisponible.

À côté de cela, je vous conseille d’acheter le même nom de domaine .pays (.be, .fr, .ch). Posséder l’extension de votre pays vous évitera une certaine concurrence. Vous pourrez ensuite faire une redirection de votre ou vos noms vers votre .com.

Dans certains cas, il est plus intéressant d’utiliser un nom .pays. Si vous vendez du chocolat ou des bières belges, y compris pour l’exportation, un nom en .be, est parfait.

D’un point de vue référencement, les noms en .com ou .pays sont équivalents. Évitez cependant des extensions comme .eu, .biz, .site… ou toute nouvelle extension dernièrement apparue. Celles-ci sont visiblement moins bien référencées. Lorsque vous faites une recherche sur Google, y rencontrez-vous régulièrement des noms .eu ?

3. En quoi êtes-vous unique ?

Votre site web, votre nom de domaine, est une partie intégrante de votre marque. Assurez-vous qu’il se marie avec vos rêves et ceux de votre cible. Évitez un nom qui ressemble à celui d’une entreprise populaire. Cela pourrait vous attirer des ennuis et apporter de la confusion.

Veillez aussi à ne pas vous rendre unique au point de ne pas être compris. On voit parfois des noms de domaine qui sont des noms communs, mais écrit avec une faute d’orthographe, pour faire plus original. Si vous avez de gros moyens pour vous faire connaître autrement, OK. Mais aussi non, évitez d’utiliser frese.com pour dire fraise.com. Les gens ne mémoriseront pas nécessairement l’erreur. Si l’on entend votre nom, on doit pouvoir l’écrire.

nom de domaine

4. Votre nom de domaine est-il facile à taper ?

Si votre nom de domaine est difficile à épeler, les gens ne l’entreront pas directement sur Google Chrome, Firefox ou Safari. De même, un nom du style consultant-referencement-charleroi.com, est irritant pour l’internaute. Il est trop long. Avec l’usage des smartphones, il est encore plus gênant de faire taper de longues adresses, car l’internaute n’agit pas de façon aussi habile que sur un clavier classique.

Oui, il est intéressant d’avoir votre mot-clé dans votre nom de domaine. Mais cela ne doit pas impacter l’utilisateur final. J’aurais adoré avoir un nom de domaine avec le mot ‘référencement’ ou ‘marketing digital’. Mais j’ai finalement pensé à l’utilisateur final qui préfère taper un nom bref et dans lequel il ne fera pas de faute de frappe.

5. Êtes-vous mémorable ?

Le bouche-à-oreille est le meilleur marketing, depuis la nuit des temps. Et même avec la naissance du marketing digital, il est toujours le plus porteur.

Si vous voulez que votre marque soit rapidement connue de tous, faites que votre nom de domaine soit facile à mémoriser. L’utilisateur qui a vu votre nom alors qu’il était au bureau doit pouvoir s’en rappeler lorsqu’il est de retour chez lui.

Avoir un site web avec un design magnifique ne sert à rien si personne ne se souvient de son adresse.

6. Restez bref !

Un bref nom est bien plus facilement mémorisé. D’ailleurs, on constate que les noms des grandes marques sont généralement brefs. Pensez à Nike, Danone ou Google.

On voit aujourd’hui assez difficilement les noms à rallonge dans les résultats de Google. Et puis, votre nom de domaine doit aussi figurer sur vos cartes de visite. Elles seront plus jolies avec un nom court.

7. Que faites-vous exactement ?

Votre nom de domaine devrait faire comprendre ce qu’est votre activité essentielle. Que peut-on trouver sur votre site ? Si l’on ne comprend pas instantanément ce que vous faites ou qui vous êtes, vous manquez des opportunités d’affaires.

Des noms comme Amazon, Google ou Zalando sont super cool. Mais ils demandent généralement beaucoup de publicité pour se faire connaître. Les noms comme lemonde.fr, rtbf.be ou vente-exclusive.com vous font comprendre immédiatement ce qui se trouve derrière. C’est parce que ces noms étaient déjà connus de tous avant d’apparaitre sur internet, ou que, leur nom est explicite par rapport à leur offre.

Sur ce point, je pense avoir failli, pour ce site. On pourrait dire que c’est mon nom de famille, puisque je m’appelle Patrice Decoeur. Mais les gens ne le savent pas nécessairement. Il pourrait s’agir d’un site de rencontre.

8. Construisez votre marque

Si vous ne pouvez pas faire comprendre le sujet de votre activité principale par votre nom, pensez à votre image de marque. Distinguez-vous par votre branding.

Utiliser un « surnom » bien réfléchi est une excellente manière de sortir du lot. Gardez cependant en tête que la popularisation de votre marque prendra plus de temps. Comme pour une personne, votre branding doit grandir : nouveau-né, nourrisson, bébé, enfant, adolescent… senior. Votre nom de domaine attirera plus difficilement vos visiteurs qu’un nom ayant une réelle signification. Mais s’il est bien choisi, ce sera bingo pour vous.

9. Ne succombez pas trop vite sous les modes

Ce n’est pas parce que quelque chose est tendance aujourd’hui qu’il le sera demain. Il y a des réussites qui sont parfois éphémères. Elles ne survivent que le temps d’une saison.

Si vous voulez conserver votre nom plus longtemps qu’une année, pensez à comment il sonnera dans 3, 5 ou 10 ans.

nom de domaine efficace

10. Évitez un nom au goût du jour

Comme le point précédent, il faut aussi éviter de choisir un nom à la mode, mais qui risque d’être ringard dans 5 ans. À une époque, prendre un nom avec des chiffres était moderne et dans le vent. Aujourd’hui, sauf exception, cela semble ridicule.

Au risque de me répéter, restez simple, centré sur votre activité principale et instantanément mémorable.

11. Des outils pour vous aider

Vous avez des difficultés pour trouver votre nom ? Vous manquez d’imagination pour vous-même ? Des outils vous permettent de faire un brainstorming et de décrocher le Graal de votre succès.

Pour votre brainstorming :

Pour votre nom :

Attention, ces outils sont très utiles, mais vous devez garder en tête les 10 conseils précédemment présentés.

Vous voulez discuter de votre nom de domaine et optimiser votre référencement ?

Vous avez trouvé votre nom ?

Votre nom de domaine est comme votre adresse sur internet. Comme dans la réalité, un magasin en bord de rue est plus visible que s’il se trouve dans le fond de la forêt.

Avoir un nom qui dit clairement, à vos clients et à Google, ce que vous faites et qui vous êtes, vous aidera fortement dans votre business en ligne.

Ne vous choisissez pas votre nom à la va-vite. Prenez votre temps et discutez-en avec d’autres personnes, dans et hors de votre entreprise.

Pour aller plus loin, ces articles vous intéresseront :

Source images : pixabay.com

Parlez-en