En communication sur le web encore plus qu’ailleurs, le contenant, la mise en forme, est aussi important que le contenu. En d’autres mots, la façon dont vous dites les choses est aussi importante que ce que vous dites. Assurez-vous d’utiliser le ton, le vocabulaire et le style qui touche le plus votre audience.

Mais comment savoir le style que vous devriez utiliser ? Quels mots vont faire mouche auprès de vous clients ? On ne s’improvise pas rédacteur web, mais on peut rapidement s’améliorer et avoir un réel impact auprès de son public.

À moins d’avoir fait des études littéraires, des concepts comme « style éditorial » sont certainement très vagues. Personnellement, ces concepts me parlent très peu. Alors, comment pouvez-vous facilement bien écrire pour votre site web ?

C’est par hasard que j’ai découvert qu’il était utile de concevoir un guide pour le rédacteur web. Je trouvais l’idée sympa, mais pensais que ça allait me prendre beaucoup trop de temps pour le réaliser. Mais j’ai lu un guide qui donnait toutes les instructions pour développer votre rédaction. J’en ai fait un résumé en 5 grandes questions.

Découvrez ce mini-guide du rédacteur web et surtout, répondez-y. Cela vous permettra facilement d’accrocher de nouveaux clients grâce à une rédaction fluide, ciblée et impactante.

Guide du rédacteur web : accrochez vos lecteurs et Google

1. Quel est l’objectif de votre site ?

Que voulez-vous que vos visiteurs accomplissent ? Cela peut porter sur l’ensemble de votre site web, mais aussi sur une section ou une page spécifique de celui-ci.

Vous avez franchi la première étape, vous avez attirer un internaute, un client potentiel. Mais en définitive que voulez-vous qu’il fasse ?

  • Demande de devis par téléphone
  • Envoi d’un email pour demander plus d’info
  • Remplir un questionnaire pour demander un diagnostic (comme je le propose régulièrement)
  • Inscription à votre newsletter
  • Achat en ligne …

2. Quelle est votre audience cible ?

Quel est le client idéal que vous voulez attirer ?

Comme la majorité des entreprises, vous me direz que vous voulez obtenir le maximum de clients. Et vous pensez peut-être que vous devriez vous adresser à tout le monde. Le revers, c’est que personne ne se sentira concerné. Ou pire, personne ne pourrait aboutir sur votre site et lire.

J’ai moi-même fait cette erreur. On veut s’adresser à la majorité des gens, mais du coup, on ne parle à personne en particulier. Résultat, personne ne vous écoute.

Suite à une formation, j’avais créé mon persona, un « modèle » de mon client idéal. Mais j’avais encore du mal à écrire précisément à cette personne. J’ai d’ailleurs dû relire cet article en me mettant dans votre peau pour le réajuster.
Merci Laurent pour tes précieux conseils ;-).

Vraiment, définir mon client idéal a tout changé dans ma rédaction sur le web. Cela simplifie aussi ce travail d’écriture, car j’écris comme si je parlais à un ami. Votre communication sera plus personnelle et le lecteur se sentira beaucoup plus concerné.

3. Quelle émotion voulez-vous susciter ?

Oui, je parle bien d’émotion. Car l’émotion intervient avant la raison. Ensuite, on réfléchit de façon rationnelle, pour justifier notre comportement. Mais c’est avant tout l’émotion qui nous fait agir.

Il est donc important de déterminer le type d’émotion que vous voulez susciter auprès de votre audience (pardon : client favori).

  • Sentiment d’exclusivité, pour un produit coûteux
  • Peur, pour un produit de protection ou sécurité
  • Fierté, pour un produit de luxe et de marque …

Il faut déterminer l’émotion que voulez susciter chez votre lecteur pour qu’il soit incité à mener l’action souhaitée.

4. Comment parler à votre lecteur ?

A qui vous adressez-vous ? Mais surtout, comment ? Tutoyez-vous ou vouvoyez-vous le lecteur ?

Qui parle sur votre site ? Vous, ou une tierce personne ? Parlez-vous en  « je » ou en « nous ».

Je suis déjà passé du « tu » au « vous » à plusieurs reprises sur ce site. Mais finalement, qui est mon client idéal ? Dans la vie courante, je n’ai pas l’habitude de rapidement tutoyer mon interlocuteur, surtout lorsqu’il s’agit de relation professionnelle.

Alors, pourquoi me le permettrais-je ici ?

5. Quel ton utiliser ?

Préférez-vous utiliser un ton formel, informel, ou quelque chose entre les deux ?

Cette décision peut paraître anodine, mais elle a toute son importance. Elle apportera une dimension supplémentaire à votre communication. Préférez-vous que l’on pense à vous et vos employés ou plutôt à vos produits et services ?

Utilisation du guide pour le rédacteur web

Votre style éditorial et message ne porte pas uniquement sur ce qui est écrit sur votre site web. Il est à utiliser sur tous vos supports. Qu’il s’agisse d’un ebook, d’une vidéo, d’un article de blog ou d’une publicité diffusée dans la presse nationale, la création d’un bref guide de rédaction vous permettra de bien plus accrocher vos lecteurs, pour en faire des clients.

PS : Pour augmenter votre impact par votre site web, demandez votre diagnostic.

Pour aller plus loin

  • Primordial pour attirer les lecteurs sur votre site puis les convertir en clients, la rédaction web est monnaie courante. Découvrez comment rédiger pour faire de votre site un commercial d’élite.
  • Le copywriting est parfois considéré comme de la manipulation. Nous le voyons plutôt comme l’art d’écrire pour amener en douceur à réaliser un achat. De toute manière, le copywriting SEO est aujourd’hui indispensable si vous voulez attirer plus de clients
  • Vous voulez renforcer votre stratégie de référencement ? L’écriture des contenus de votre site internet doit y participer. Le rédacteur SEO écrit à vos clients sans oublier Google. Découvrez comment gagner vos batailles commerciales.

Sources images : uglydogbooks.com, salon.com

Parlez-en