Un des grands objectifs du copywriting est d’inciter à la lecture. Il faut pour cela que le contenu soit attractif. Il s’agit de rédiger des textes à des fins commerciales et marketing. Parmi les techniques existantes, on retrouve souvent le copywriting émotionnel qui consiste à jouer sur les émotions du client pour aboutir à une vente.

Une question se pose : comment rédiger une page vente irrésistible grâce au copywriting émotionnel ? Découvrons-le !

Comment rédiger une page de vente avec un vrai impact ?

La page vente est une page de destination, une sorte de landing page. C’est à cet endroit que les clients potentiels trouvent le service spécifique ou le produit qu’ils recherchent. Elle doit être la plus attrayante possible pour que le potentiel acheteur puisse confirmer son besoin et passer à l’action. De sa structure de page du produit ou du service, dépend donc fortement l’action prochaine des visiteurs.

Toutes les pages de vente ne peuvent pas se ressembler, mais certaines étapes sont essentielles à une bonne rédaction. Il s’agit notamment de :

  • trouver la structure de la page ;
  • se présenter au client ;
  • présenter les problèmes et les solutions.
copywriting page de vente

La structure de la page vente

La structure AIDA est la plus utilisée, car elle est en même temps simple et efficace. Le copywriting étant une stratégie d’optimisation de votre site internet, la structure de votre landing page devra se décliner en quatre piliers que sont :

  • l’attention ;
  • l’internet ;
  • le désir ;
  • et l’action.

L’objectif recherché à ce niveau est de situer les clients potentiels sur le contenu écrit, mais aussi de retenir toute leur attention. Vous ne disposez pour cela que de 3 secondes, et vous devez à ce moment introduire des phrases dites « chocs » dans votre éditorial. Plus votre contenu est intéressant, plus les visiteurs restent et décident de voir la suite de ce que vous leur proposez.

La présentation au client

La présentation est indispensable puisque c’est elle qui vous distingue de toutes les autres marques vers lesquelles votre potentiel client ne s’est pas dirigé. Elle peut être uniquement constituée de visuels ou n’être qu’un contenu écrit. Donnez-vous une légitimité, donnez la raison pour laquelle vous vendez ce produit service, sans oublier les résultats que vous avez déjà eus à avoir. Tout ceci participe de votre crédibilité, car si vous n’en avez pas, personne n’achètera rien chez vous.

La présentation des problèmes et des solutions

Une fois que les deux premiers paris sont gagnés, passez à la dernière étape. Présenter les problèmes, c’est mettre les mots justes là où il faut et inspirer la confiance du lecteur. Montrez-lui que vous avez la solution et exposez finalement cette dernière s’il le faut, avec des preuves scientifiques. Clôturez votre offre de vente en donnant la composition du produit et son prix. L’une des techniques les plus utilisées consiste à pousser le futur client à commander ou acheter maintenant au lieu d’attendre demain. Répondez aux objections et amenez-le à passer à l’action.

L’utilisation des émotions et les autres techniques de copywriting

Il vous sera impossible de faire du copywriting émotionnel sur votre page web si vous ne connaissez pas vos visiteurs et si vous ne les comprenez pas. Plus précisément, vous devez les connaître et les comprendre mieux qu’eux-mêmes.

La connaissance et la compréhension de vos nouveaux clients consistent à les observer et à se mettre à leur place. Parlez-leur, retrouvez dans leurs réponses leurs désirs cachés, leurs désirs inavoués et leurs frustrations. Utilisez la technique de l’avatar client, c’est-à-dire le profil-type de l’individu qui va consommer votre contenu et acheter votre produit. Vous pourrez ainsi adapter votre communication et vos messages et aurez effectué la plus grande partie du travail de vente.

Jouez ensuite sur leurs émotions primaires, mais en leur faisant croire que vous faites appel à leur raison. Antonio Damasio a en effet pu démontrer dans l’une de ses œuvres que l’Homme prend souvent moins des décisions rationnelles que des décisions basées sur ses émotions. Les psychologues en énumèrent 6 que sont la joie, la tristesse, la peur, la colère, le dégoût et la surprise. Chaque phrase de votre contenu marketing doit alors surfer sur l’émotion à déclencher afin de toucher vos cibles.

Trouvez maintenant des arguments qui vont sembler convaincre leur intellect en leur servant une logique pour acheter votre produit. Votre stratégie de copywriting émotionnel doit choisir chaque mot-clé avec soin et le mettre à sa place. N’oubliez toutefois pas de rester clair et créatif. Le but n’est pas de tromper le client, mais de provoquer chez lui l’action de l’achat en utilisant ses ressentis et ses besoins. Restez éthique, communiquez vos valeurs et gardez intacte votre réputation.

Le copywriting émotionnel est synonyme de succès pour l’entrepreneur

Que vous soyez déjà constitué en entreprise ou pas, vous devez générer du contenu de grande qualité pour augmenter votre chiffre d’affaires. Les raisons en sont toutes simples.

Le gain en visibilité sur Internet

Si vous respectez les règles du référencement, autrement dit celles de la rédaction seo et de la rédaction web, votre page Web sera mieux positionnée dans les pages de résultats. Par conséquent, une meilleure indexation de celle-ci est rattachée à des mots-clés pertinents, au maillage interne et au balisage HTML. Vous pourrez plus facilement et plus rapidement atteindre votre audience et acquérir un meilleur trafic organique. Vos clients potentiels pourront retrouver votre adresse en un laps de temps, si vous en avez bien évidemment une. Servez-vous par ailleurs des outils comme Google Analytics pour mesurer gratuitement l’audience de votre site.

Le renforcement du branding

Le copywriting étant une spécialité à part entière, vous arriverez à renforcer votre branding en l’utilisant efficacement. Le branding fait en effet référence à l’image de votre marque sur la toile. Si vous ne vous y connaissez pas assez, vous pourrez contacter un copywriter à Bruxelles. Avec votre contribution et vos apports, ce professionnel se chargera de convaincre votre cible et de la fidéliser. Il est curieux et il dispose d’une très bonne aisance linguistique. Il en est de même pour son niveau de culture générale. Trouvez une vision et une philosophie pour votre entreprise, partagez-la à des milliards d’individus tout en demeurant dans l’authenticité. Le copywriter fera grandir votre réputation grâce à des contenus concrets, des contenus à forte valeur ajoutée.

L’augmentation des ventes

L’objectif final de la stratégie de marketing que constitue le copywriting est l’augmentation des ventes. Elle est primordiale pour tout entrepreneur. Un bon référencement naturel et un branding de qualité y contribuent fortement, même si ce n’est que de façon indirecte. L’autre technique qui ne devra pas manquer pour que cet objectif soit atteint est la transformation du prospect en acheteur. Pour ce faire, incitez-le à visiter vos annonces publicitaires en cliquant sur elles, puis créez une newsletter et animez-la. Vous remarquerez alors un plus grand intéressement aux produits et aux services que vous vendez. Vos tunnels de vente et votre taux de conversion en seront améliorés. Le retour sur investissement ne sera alors qu’une certitude.

Vous voulez :
– Attirer plus de clients sur votre site web ?
– Sensibiliser à l’intérêt de votre solution ?
– Obtenir plus de contacts qualifiés ? …
Parlons-en ensemble ! Demandez votre séance diagnostic.

Pour aller plus loin

  • L’un des grands objectifs du travail d’un copywriter est d’accroître vos ventes.  Pour cela, il raconte une histoire qui placera vos client dans le bon contexte, avec le bonne d’esprit, pour vous lire et être amener à passer à l’action.
  • Le copywriting est une clé essentielle pour vendre vos idées, vos projets … et vos produits. Mais il est aussi important que votre rédaction soit optimisée pour votre référencement. Sans cela, vous ne serez que très peu lu. Découvrez le travail du concepteur-rédacteur qui boostera votre entreprise.
Sources images: pixabay.com
Parlez-en