Vous savez quels mots-clés recherchent vos clients. Vous savez quelles requêtes vous apportent le plus de bénéfices. Mais avant de concevoir votre campagne de liens sponsorisés sur Google Adwords, il est important de savoir comment utiliser vos keywords. Vous devrez en maximiser le niveau de qualité, faire percevoir la valeur de votre offre et, inciter au clic pour attirer sur votre site web.

Si vous souhaitez de l’aide pour créer et gérer vos campagnes Google Ads, commençons par un diagnostic de votre situation.

Qu’est-ce qu’un lien sponsorisé ? (définition)

Le grand avantage du référencement payant sur le référencement naturel est sa rapidité de mise en œuvre. Il est le résultat d’une transaction entre un annonceur et un éditeur.

La méthode de référencement payant la plus répandue est l’achat de mots-clés, l’achat de liens sponsorisés. Cela se fait généralement sur la plateforme de Google Ads. Elle permet la diffusion d’annonces textuelles, de bannières publicitaires ou d’annonces Google shopping. La facturation n’est déclenchée que lorsqu’un internaute clique sur l’annonce pour se rendre sur votre site. Faire apparaître votre annonce n’est pas facturé.

Il est aussi possible de cibler une audience selon son profil et ainsi, diffuser des liens contextuels sur le display network. Les éditeurs font alors appel au réseau de Google Adsense.

Découvrez les 6 étapes à suivre pour obtenir le meilleur retour sur investissement de vos liens commerciaux.

liens sponsorisés

1. Utilisez le mot-clé dans vos annonces publicitaires

Bien que cela paraisse évident, de nombreuses entreprises oublient encore d’inclure leur mot-clé dans leurs annonces commerciales. On peut être un peu paresseux et ne pas chercher à parler directement aux personnes qui font une recherche spécifique. Mais si l’on recherche un « vêtement de running pour homme », le titre de l’annonce devrait parler de « vêtement de running pour homme(s) ».

Pourquoi ? Parce que l’internaute cliquera bien plus facilement sur l’annonce, et Google jugera l’annonce plus pertinente. Votre taux de clic (CTR) et votre niveau de qualité augmenteront et, vous diminuerez significativement votre coût par conversion (CPA).

Comment vérifier cela ?

Faites un audit de vos annonces. Avec un grand compte, cela peut prendre du temps, mais vérifiez que chacun de vos mots-clefs se trouve dans vos groupes d’annonces. Combien de keywords sont repris dans vos groupes ? Si un mot ne peut être repris dans un groupe, il serait adéquat d’en créer un nouveau.

Si vos mots ont généralement un niveau de qualité de 7 à 10, mais que certains sont beaucoup plus bas, il serait adéquat d’intégrer un nouveau groupe dans votre campagne Adwords.

2. Décomposez vos campagnes en groupes cohérents

Pour suivre le conseil précédent, il est important de bien organiser votre compte Google Adwords. Il faudra le décomposer en différentes campagnes et groupes d’annonces qui comporteront un nombre de mots-clés réduits. Vous hésitez à réunir « vêtement pour running » et « vêtement de jogging » ? Placez-les dans 2 groupes distincts.

Prenez le temps de séparer vos groupes, d’en créer de plus petits. Cela diminuera votre coût par clic (CPC moyen) et par là, votre coût d’acquisition de trafic sur votre site web. Ce sera aussi beaucoup plus facile d’analyser la rentabilité de vos mots-clés.

Combien de mots-clés devrait-on avoir dans un même groupe ?

Il n’est pas évident d’indiquer un seul mot-clé par groupe. Votre entreprise veut probablement apparaître sur de nombreuses requêtes. Il est adéquat que votre message corresponde à la recherche Google. Logiquement, un groupe doit comporter une liste de mots assez réduite.

3. Personnalisez votre page de destination

Pour améliorer notablement votre score de qualité, il est adéquat de créer un modèle de landing page que vous pourrez dupliquer en y modifiant le contenu web. Veuillez mettre des arguments qui sensibiliseront votre audience, qui peut être différente d’une recherche à l’autre.

Ceci permettra d’élever votre niveau de qualité en facilitant la compréhension de votre page. Cela améliorera aussi votre taux de rebond et la durée de visite sur les pages.

Pensez aux difficultés qu’éprouvent vos prospects. Comment pourriez-vous attirer leur attention et susciter leur envie de passer à l’action ? Ceci augmentera significativement votre taux de conversion.

4. Testez continuellement votre référencement sponsorisé

Vous devriez toujours mettre au moins 2 annonces en concurrence dans un même groupe.

Testez différentes formulations. Vous pourriez mettre en avant des bénéfices, une promotion temporaire, ou une combinaison des 2. Ceci vous permettra de voir ce qui appelle le plus vos clients potentiels à l’action. L’idée étant de rendre votre groupe toujours plus rentable.

Vous pouvez aussi tester différents modes de conversion pour un même lien commercial. Vous proposeriez un essai gratuit vs une démonstration sans engagement, ou encore, un ebook de « trucs et astuces » vs l’envoi d’un emailing éducatif. Ceci vous permettra d’optimiser continuellement votre référencement publicitaire.

Si vous n’obtenez pas les résultats souhaités, soyez ouvert à changer de mode de conversion. Vous vouliez peut-être attirer plus d’acheteurs alors que vous devriez peut-être éveiller l’intérêt pour faire mieux connaître votre offre et ensuite, inviter à l’achat. Ou peut-être devriez-vous chercher à attirer moins de personnes lambda, mais plutôt parler à des clients très qualifiés.

Ne tirez pas trop vite de conclusion. N’ayez pas peur de tester de nouvelles façons d’utiliser Google pour vos liens promotionnels.

5. Trouvez les bons keywords et les bonnes conversions

C’est l’une des parties les plus compliquée d’une campagne publicitaire. Il faut comprendre l’intention de recherche derrière le mot-clé.

Il est primordial de comprendre cette intention pour ensuite rédiger le bon texte et convertir. L’achat de liens commerciaux ne doit pas se faire uniquement pour attirer des visiteurs, mais aussi pour obtenir le meilleur taux de conversion.

Par exemple, on peut estimer que la recherche « marketing digital » est tout en amont du tunnel de conversion. Ce n’est pas le moment de proposer un devis, mais plutôt, d’offrir un ebook, une inscription à une newsletter ou un entretien.

Classer vos mots-clés et groupes d’annonces en fonction de l’intention de recherche vous permettra de fixer l’objectif de conversion adéquat et de faire la bonne offre. Cela améliorera notablement vos performances. Bien entendu, le montant moyen à investir pour engager à télécharger un ebook devrait être inférieur à une demande de devis. Un prospect téléchargeant votre ebook demandera plus de travail à convertir que celui qui cherche un vendeur.

6. Spécifiez vos mots-clés négatifs

Il est important d’indiquer quels mots-clés ‘refuser’ pour votre campagne de référencement Google Adwords. Si vous avez déjà lancé votre compte de search engine marketing, analysez vos termes de recherche, vous découvrirez que de nombreux mots sont source de trafic, mais sont hors de votre sujet. En d’autres mots, cela vous coûte de l’argent inutilement.

Il est important d’étendre votre recherche de mots-clés négatifs avant de lancer votre campagne de publicité. Ensuite, surtout durant les premiers jours, consultez régulièrement vos termes de recherche. Vous serez amené à indiquer de nouveaux mots-clés en négatif.

Je suis consultant en référencement et bénéficie de la certification Google Partner. Vous voulez lancer ou développer une campagne marketing de liens sponsorisés ? Contactez-moi pour discuter de vos objectifs et besoins.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser

  • En amont de la création d’une campagne Adwords, il est important de se poser les bonnes questions. Quels sont vos objectifs ? Qui voulez-vous toucher ? De quel budget disposez-vous ? Découvrez les grandes questions préalables pour avoir une campagne Google Ads efficace.
  • Comment faire de la publicité sur internet? Le web a ouvert d’innombrables opportunités permettant aux entreprises de se promouvoir. Découvrez les principaux types de campagne et leur intérêt.

Sources images: pixabay.com

Parlez-en